les écrits




ASSEMBLEES GENERALES
CR assemblée Générale du 1er Février 2017


Assemblée générale de l'amicale du M.R.P. du 1 Février 2017 à 10H30
Pierre MEHAIGNERIE, Président de l'Amicale salue et remercie les personnes présentes.
Il aborde immédiatement, la situation politique et fait part de la méfiance et de l'inquiétude de la
France profonde, puis salue les amis qui nous ont quittés et notamment Jacques MALLET ancien
Président de l'Amicale.
Développant les préoccupations du moment, il confirme la désespérance de beaucoup de nos
compatriotes qui pensent, peut-être à tort, que leurs enfants vivront moins bien qu'eux-mêmes. Il
poursuit en nous invitant « à prendre garde à ceux qui nous mentent, par exemple, Monsieur
MELANCHON qui cite pour exemple à suivre le régime du Venezuela de CHAVEZ, hier, et
MADURO, aujourd'hui. Mais aussi de Monsieur HAMON, et de la contradiction et de l'irréalisme
de ses propositions.
Mais bien plus, à court terme, chez nous, ne sont pas pris en considération le poids des retraites et de
notre état social, généreux certes mais fragile. De plus, le chômage endémique qui augmente la
pauvreté, nous avons de plus en plus de bénéficiaires du R.S.A. et pour beaucoup un sentiment
d'inutilité sociale.
Certes, il convient de demander des efforts, mais il faut que nos compatriotes voient des résultats.
Nous avions mis nos espoirs dans Alain JUPPE, compte tenu de son projet européen, ses propositions
de réformes économiques et sociales ...qui de surcroît, de son point de vue, est le plus proche de nos
idées. Mais nous sommes aujourd'hui plein d'incertitudes et comme il le dit dans le MONDE de cette
fin de semaine : « Le fossé, l'abîme entre le discours sur les efforts de François FILLON et sa propre
façon de vivre font que les gens ne comprennent pas ; Il y a une énorme perte de soutien ».
Passant à la situation internationale, Pierre évoque bien évidemment la situation américaine, où il
séjourne régulièrement, avec l'arrivée de Donald TRUMP, et fait part bien évidemment de ses
préoccupations sur ses initiatives.
Puis, compte tenu de l'actualité, un débat s'est ouvert sur le statut des attachés parlementaires avec
l'intervention de parlementaires ou d'anciens parlementaires faisant part de leur expérience et
notamment Jean Jacques JEGOU sénateur du val de Marne, de 2004 à 2011.
Ensuite, la parole est donnée à François Bayrou qui s'explique sur la prochaine élection présidentielle
et notamment sur son éventuelle candidature. Il a rappelé son analyse sur les « primaires » et sur leurs
côtés pervers qui notamment favorisent les extrêmes. Les récentes expériences, à droite ou à gauche,
l'on montrées, sans parler que les élus, expérimentés, finissent par avoir un rôle plus marginal.
Bernard FOSSET, pour sa part, rappelle que nous centristes, nous n'avons pas la main.
A cas où François Fillon serait empêché de poursuivre, plusieurs candidatures sont évoquées, mais
certains n'ont pas la faveur de nos amis, peut-être, à l'exception de Xavier BERTRAND, bien qu'il y
ait une aspiration au renouvellement...
Si Emmanuel Macron est un inconnu au « programme impressionniste », plusieurs participants
rapportent qu'il exerce une grande attraction notamment auprès des jeunes. Beaucoup moins attirés
par A JUPPE.
Revenant sur la vie de l'amicale, Anne Marie CATHERIN, secrétaire générale, évoque les amis
disparus cette année : ‘'je pense tout spécialement à notre ami Jacques Mallet qui a quitté les siens
en octobre dernier, à l'âge de 92 ans . Il a marqué notre Amicale de sa compétence, de sa foi en
l'Europe, de son optimisme et de son dynamisme. C'est grâce à lui que nous avons réalisé le site de
l'Amicale que nous ne cessons d'améliorer chaque année.
1
Avec Jacques nous avons célébré de magnifiques colloques pour le 40ème et le 50 ème anniversaire du
MRP .Beaucoup se souviennent des réceptions au Sénat avec le Président Poher suivies de la
messe à St Sulpice pour nos amis décédés.
Jacques Mallet écrivait beaucoup .J'ai retrouvé quelques éditos, il y en a beaucoup d'autres. Vous avez
pu lire dans le dernier bulletin, cet édito de mai 1993 quand il a accepté la présidence de l'Amicale,
pour succéder à Robert PRIGENT: « Jean LECANUET et Etienne Borne sont décédés tous les deux cette
année-là , une année terrible dit-il : ils m'ont tout appris » .
Jacques MALLET a été aussi un fidèle de France- Forum, revue dans laquelle il écrivait régulièrement,
ainsi que JP Prévost, et Jean Marie Daillet, deux anciens présidents de l'amicale, ainsi qu'Albert
Kalaydjian, membre de bureau.
Dans une minute de recueillement nous associons à Jacques Mallet, Pierre Fauchon, Maurice Blin,
Jacques Dubois, Olivier de Menthon, Bernard Salle, Jean Parguet.
La secrétaire générale évoque ensuite les réunions auxquelles certains d'entre nous ont participé ,
les colloques organisés par l'Institut Jean Lecanuet au Sénat.
A Roubaix , en février 2016, avec les amis d'André DILIGENT, sur le thème André Diligent Maire,
elle rappelle qu'un nouveau colloque se déroulera à ROUBAIX, dans les prochains jours, sur le thème
« A DILIGENT et l'Abbé LEMIRE ».
Elle signale l'intérêt pour l'Amicale d'une jeune étudiante nordiste qui est venue la voir pour un
témoignage de militants MRP. Un adhérent fidèle de Vincennes, a apporté au bureau la collection
complète de Terre Humaine, revue mensuelle de doctrine et d'action, crée et dirigée par Etienne
Borne de 1951 à 1953.
Compte tenu de l'actualité, un débat de qualité reprend sur les attachés parlementaires, les primaires,
et le phénomène MACRON.
Jean Michel CADIOT petit fils de Francisque GAY, fait une intervention intéressante sur le
journal L'aube.
Francisque GAY né le 8 mai 1885 à Roanne (Loire) est décédé le 23 Octobre 1963. Il a été un homme
politique, éditeur et diplomate.
 Vice-président du Conseil (gouvernement Félix GOUIN), Ministre d'Etat (gouvernement DE
GAULLE et BIDAULT), député d'Octobre 1945 à Juillet 1951), également ambassadeur de
France au Canada de Avril 1948 - Octobre 1949)
L'aube (journal )
L'aube est un journal quotidien français d'inspiration chrétienne qui parut de 1932 à 1951. Sa
création a été annoncée par Francisque GAY. Il fut codirigé avec des hommes comme Gaston
TESSIER , Secrétaire Général de la CFTC et le journal La Vie Catholique .
Il a bénéficié des contributions de Maurice BLONDEL, Etienne BORNE, et de Jean LACROIX, mais
aussi de Robert SCHUMAN, Jean DANNENMULLER , Louis TERRENOIRE, et surtout de
Georges BIDAULT qui écrit de brillants éditoriaux de politique étrangère et même du général DE
GAULLE qui écrit en 1933 un article sur l'armée de métier, projet qui avait été défendu à la chambre
par le député Jeune République Philippe Serre.
Néanmoins, L'aube suscite des réserves de L'Ouest-Eclair par exemple, mais aussi de bien d'autres
qui se méfient d'une concurrence éventuelle, mais aussi de la gauche de la Jeune République.
2
Cependant, avec les journaux, Sept, La vie Catholique et Temps présent, L'aube a constitué un
élément important de la pensée démocrate-chrétienne dans la période d'avant -guerre. Après la guerre,
Maurice SCHUMANN en devient le directeur politique jusqu'à son dernier numéro le 20 octobre
1951.
Bien évidemment celui-ci a eu un rôle dans la création et le développement du MRP qui regroupait
des démocrates-chrétiens, des républicains et des non-croyants.
L'aube a défendu la République, d'autant que le Pape Pie X avait condamné L'Action Française de
Charles MAURRAS. A ses débuts, il a vu avec bienveillance Aristide BRIAND devenu ‘'homme de
la Paix'', mais ce dernier est décédé en 1932 ce qui a pu interrompre une éventuelle collaboration.
Il fît également, preuve de son ouverture, à l'égard d'Edouard HERRIOT dont nous connaissons,
pourtant, l'anticléricalisme et sa politique antireligieuse.
Lors de l'arrivée de HITLER au pouvoir, L'aube a tout de suite vu les effets du Nazisme et
notamment son antisémitisme. Pour l'Espagne, L'Aube soutient la République mais dénonce les
exactions des deux camps et critique notamment Franco.
Notons enfin qu'après MUNICH, Hubert BEUVE MERY signe des articles dans l'aube ; Nous
retrouvons les noms de FREVILLE, Maurice SCHUMANN, Eugène CLAUDIUS-PETIT, Edmond
MICHELET.
D'ailleurs Francisque Gay écrit en 1935 : « S'il a un pays où la démocratie chrétienne aurait dû
s'implanter, prendre racine, se développer, fructifier, c'était la France ».
Enfin, après la guerre L'aube devient l'organe du MRP.
Il a soutenu la République, et donc mené le combat contre Charles MAURRAS et l'Action Française.
L'Assemblée générale s'est terminée par le rapport financier de Bruno Coiraton , trésorier . Le
rapport a été approuvé à l'unanimité.
La secrétaire générale remercie vivement les participants et es invite au pot de l'amitié.
Ce moment de convivialité qui a clôturé cette journée a permis des échanges sympathiques entre
tous les amis.
.
3



ARCHIVES NUMERISEES

ORGANISATION

NECROLOGIE

LIVRES SIGNALES

BULLETINS DE LIAISON

ASSEMBLEES GENERALES
 - Assemblée Générale du 11 Octobre 2012
 - CR de l'AG du 12 Décembre 2013
 - CR assemblée Générale du 1er Février 2017




N° 122 du 1er trim. 2009

INFORMATION AU LECTEUR
Depuis 2009, le bulletin historique imprimé "Le MRP vous parle" diffusé aux adhérents et abonnés a été remplacé par un bulletin de liaison portant le même titre et accessible sur ce site dans "vie de l'Amicale" pour les dernières parutions. Les anciens bulletins imprimés sont consultables en y accédant par l'onglet Archives, puis "anciens bulletins Le MRP vous parle".Ils y sont présentés par leur page de garde. En cliquant sur la page de garde du bulletin choisi , on accède au bout de quelques secondes de chargement, à chacune des pages de ce bulletin que l'on peut ensuite imprimer page par page ou transférer.
Une permanence est assurée par les membres de l'amicale du M.R.P. les :
- Jeudis de 11h00 à 17h00
A noter
-nouvel e-mail de l'Amicale:
amicalemrp@laposte.net
-N°téléphone 01 53 59 20 00